Côte d’Ivoire: L’ADEA, la Fondation Didier Drogba et le ministère de l’Education nationale signent un Protocole d’accord pour la promotion de l’alphabétisation numérique en Afrique

Photo de groupe prise a la fin de la cérémonie. Droits d’auteur: ADEA

Abidjan (Côte d’Ivoire), le 10 mai 2019 – Dans l’après-midi de mercredi 8 mai , l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA), la Fondation Didier Drogba (FDD) et le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (MENETFP) ont signé un Protocole d’accord concernant un projet pour la promotion del’alphabétisation numérique en Afrique, dénommé KALAAN.

La cérémonie de signature a eu lieu dans les locaux du ministère en présence de S.E. Mme Kandia K. Camara, Ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle ; de M. Didier Drogba, Président de la Fondation Didier Drogba ; de M. Albert Nsengiyumva, Secrétaire exécutif de l’ADEA ; de M. Yaya Toure, manager de BYTE sarl ainsi que de hauts fonctionnaires du ministère, des représentants de l’ADEA, de la FDD et des médias.

L’un des objectifs du projet KALAAN, au-delà de la sensibilisation auprès des autorités politiques et du grand public pour en faire une priorité en Afrique, est de contribuer à alphabétiser plus d’un million de personnes en Côte d’Ivoire sur trois ans et dix millions de personnes en Afrique sur cinq ansavec un accent particulier sur les femmes. Le projet utilisera la méthode ivoirienne AmBC pour l’alphabétisation numérique développée sur portable par la société BYTE sarl.

« Je suis fier de ce partenariat et l'idée est de pouvoir toucher 10 millions de jeunes en l'espace de cinq ans en Afrique », a annoncé M. Didier Drogba.

M. Albert Nsengiyumva, Secrétaire exécutif de l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA), a déclaré :« La Fondation Didier Drogba nous a approché pour ce projet. L'idée, c'est de pouvoir toucher le maximum de pays africains en commençant par la Côte d'Ivoire. Nous avons eu une réunion avec le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) pour voir les modalités de ce projet. L’ADEA est prêt pour soutenir ce projet avec ses partenaires car l’éducation est la clé pour le développement de chaque pays ».

La Ministre Kandia Camara – qui a vraiment encouragé ce projet – a aussi souligné l’importance pour les femmes, les hommes et les jeune d’apprendre à lire, écrire et calculer à partir du Smartphone surtout ceux qui habitent dans les zones rurales. A la fin de la cérémonie, elle a remercié l’ADEA et la Fondation Didier Drogba pour leur appui et leur soutien à la réalisation de ce projet car l'Afrique toute entière va pouvoir bénéficier de ces avantages.

Cette cérémonie a aussi permis de rappeler que la Stratégie continentale de l'éducation pour l'Afrique (CESA) 2016-2025 élaborée pour atteindre les ambitions de l’Agenda 2063, propose à travers son objectif stratégique 6 de « Lancer des campagnes globales et efficaces d’alphabétisation sur tout le continent pour éradiquer l'analphabétisme ».

De plus, la Stratégie préconise notamment 8 axes d’action tels que « Revisiter et étendre les campagnes existantes d'alphabétisation » ou encore de « Promouvoir l'enseignement des langues, les sciences sociales, les mathématiques et l'utilisation des TIC dans les programmes d'alphabétisation ». CESA 16 -25 stipule par ailleurs que « très peu de pays africains ont lancé des campagnes massives d'alphabétisation comme a pu le faire Cuba, le Nicaragua et d'autres pays asiatiques dans les années 1960 et 1970. L’Agenda 2030 a également repositionné l’alphabétisation et souligne par ailleurs que les compétences en écriture et en calcul sont essentielles pour la réalisation des Objectives de développement durable (ODD).

Enfin, le recours aux TIC constitue une des stratégies émergentes d’alphabétisation qui se poursuit dans plusieurs pays. L’alphabétisation par le téléphone portable et les tablettes s’est révélée efficace dans plusieurs pays africains pour la prise en compte des apprenants en situation de mobilité ou peu disponibles pour suivre les cours en présentielle.

Aujourd’hui grâce à ce Protocole d’accord, une campagne massive d’alphabétisation numérique via le téléphone portable est finalement en route !

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

  • Raky Gassama, Chargée de la gestion du savoir, ADEA, Tél.: (+225) 2026 1207, Email : [email protected]

Pour des demandes d’informations par les médias, veuillez contacter :

  • Stefano De Cupis, Chargé supérieur de communication, ADEA, Tél.: (+225) 2026 4261, Email : [email protected]

Toutes les photos sont disponibles sur le compte Flickr de l’ADEA

=============================================

À propos de l’ADEA

L’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA) est un forum de dialogue politique. C’est un partenariat réunissant des décideurs africains chargés de l’éducation, de la science et de la technologie, des partenaires de la coopération au développement, des chercheurs et des experts techniques en éducation. L’ADEA contribue à donner aux pays africains les moyens de développer des systèmes d’éducation et de formation de qualité qui répondent aux besoins émergents de ces pays et favorisent une transformation sociale et économique durable.

www.adeanet.org