Appel à candidatures : Chargé supérieur de projet (Consultant)

La date limite de soumission des candidatures est fixée au 19 février 2021 à minuit (00h00) GMT à l’adresse [email protected] avec comme objet de l’e-mail « Chargé supérieur de projet ».

Introduction

L’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA) est un forum de dialogue politique sur l’éducation, hébergé par le Groupe de la Banque africaine de développement à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Elle a pour vision de créer « une éducation et une formation africaines de qualité orientées vers la promotion des compétences essentielles pour parvenir à un développement accéléré et durable en Afrique ». La mission de l’ADEA est donc de « servir d’organisation panafricaine ouverte et flexible qui éclaire et facilite la transformation de l’éducation et de la formation pour susciter le développement accéléré et durable de l’Afrique ». Elle joue un rôle de catalyseur dans la promotion de politiques et de pratiques novatrices par la mise en commun des idées, des expériences, des enseignements et des connaissances. L’objectif global de l’ADEA est de contribuer à outiller les pays africains pour développer des systèmes d’éducation et de formation qui répondent à leurs besoins émergents et favorisent la transformation sociale et économique durable de l’Afrique.

Les principaux organes de l’ADEA sont son Comité directeur (CD), son Comité exécutif (CE), le Secrétariat, les Pôles de qualité inter-pays (PQIP) et la Task Force (TF).

L’impact attendu du nouveau Plan stratégique 2018-2022 de l’ADEA est que les pays africains soient outillés pour développer des systèmes d’éducation et de formation qui répondent à leurs besoins émergents et favorisent la transformation socioéconomique durable de l’Afrique. Deux piliers sous-tendent la mise en œuvre du Plan stratégique, à savoir : la Plateforme continentale de l’éducation et les services nationaux de conseil et d’appui à l’exécution. Les deux piliers sont alignés sur la Stratégie continentale de l’éducation pour l’Afrique 2016-2025 (CESA 16-25) et l’Objectif de développement durable n°4 sur l’éducation (ODD4).

Pour atteindre son objectif dans le cadre du nouveau Plan stratégique, l’ADEA, par le biais d’un accord triennale conclu avec la Fondation MasterCard (MCF), fournira un appui supplémentaire en matière de capacités humaines aux PQIP grâce à l’accroissement du temps dédié fourni par les points focaux nationaux et à l’intégration d’un chargé de projet (PO) dédié dans chaque pays. À cette fin, l’ADEA souhaite recruter un chargé principal de projet basé au Secrétariat de l’ADEA.

Le mandat général du chargé supérieur de projet sera de gérer et de suivre la mise en œuvre quotidienne des activités menées dans le cadre de l’accord conclu avec la Fondation MasterCard et de produire ainsi des rapports d’activités en temps opportun. Le chargé supérieur de projet sera basé au Secrétariat de l’ADEA à Abidjan et relèvera du chargé supérieur de programmes.

Portée de la mission

Sous la supervision générale du chargé supérieur de programmes de l’ADEA, le chargé supérieur de projet:

  • supervisera le travail quotidien des chargés de projet rattachés aux PQIP respectifs (enseignement et apprentissage, enseignement supérieur et recherche scientifique, développement des compétences techniques et professionnelles et enseignement secondaire) ;
  • donnera des orientations aux PQIP respectifs en assurant un soutien dédié en matière de coordination et de communication ;
  • suivra au jour le jour l’état d’avancement de la mise en œuvre des activités spécifiques des PQIP respectifs ;
  • examinera et compilera les rapports d’étape trimestriels soumis de chacun des quatre PQIP pour approbation ultérieure par le Secrétariat, consolidation et soumission à la Fondation MasterCard par le chargé supérieur de programmes ;
  • collaborera avec les PQIP et le Secrétariat pour produire en temps voulu des rapports périodiques intégrés sur les performances ;
  • soutiendra l’amélioration des processus de suivi et évaluation, ainsi que la gestion et la diffusion des connaissances émanant des PQIP respectifs ;
  • produira et soumettra des informations dignes d’intérêt émanant des PQIP respectifs pour examen par le chargé de programme supérieur et pour partage avec le chargé de gestion du savoir, l’expert en suivi et évaluation et le chargé supérieur de communication pour publication et diffusion ;
  • soutiendra l’élaboration d’un calendrier d’événements au niveau des PQIP et y contribuera ;
  • coordonnera les réunions avec les PQIP respectifs ; 
  • renforcera la contribution des PQIP respectifs aux réunions régionales par le biais d’études de cas et de meilleures pratiques ;
  • assurera la coordination et la communication au niveau des PQIP ;
  • travaillera en étroite collaboration avec les coordonnateurs et les chargés de projet des PQIP respectifs ;
  • apportera un appui à la mise en œuvre des programmes au niveau du Secrétariat.

Profil du candidat

Le chargé supérieur de projet sera recruté pour une période d’un an, et son contrat pourra être renouvelé pour une annee de plus  s’il obtient des performances et des résultats satisfaisants. 

Il doit posséder les qualifications et l’expérience ci-après :

  • être titulaire d’au moins un diplôme de master en éducation, en sciences sociales, en études du développement ou dans une discipline connexe et justifier de cinq années d'expérience à temps plein dans le développement de l'éducation, acquise soit dans un ministère de l'Éducation, un organisme de développement, une ONG internationale, soit dans une institution multilatérale de développement ;
  • justifier d’une vaste expérience en gestion de projets, disposer de solides compétences organisationnelles, ainsi que d’une capacité à assumer plusieurs tâches et à travailler sous pression et à assumer une forte charge de travail ;
  • s’auto-orienter et disposer d’excellentes compétences en communication verbale et écrite ;
  • disposer de compétences solides et éprouvées en matière de recherche et d’analyse ; et être capable de distiller des données pertinentes à partir d’une masse de données provenant de différentes sources et de produire des rapports précis, logiques et compréhensibles ;
  • être capable de collaborer avec des équipes de toutes les unités fonctionnelles et de toutes les disciplines, afin d’obtenir des résultats dans l’intérêt supérieur de l’organisation ;
  • avoir des habitudes de travail systématiques et méthodiques, être digne de confiance, être indépendant et ingénieux, et être sensible aux environnements multiculturels et faire montre d’engagement en faveur de la diversité et de l’inclusion ;
  • parler couramment l’anglais ou le français et avoir une bonne connaissance pratique de l’autre langue ;
  • justifier d’au moins sept (7) années d’expérience professionnelle plus une compétence dans le progiciel Microsoft Office (Word, Excel, PowerPoint, etc.).

Soumission de candidatures

Les candidatures doivent être envoyées à l’adresse [email protected] avec comme objet de l’e-mail « Chargé supérieur de projet » au plus tard le 19 février 2021 à minuit (00h00) GMT.

En raison du grand nombre de candidatures, seuls les candidats sélectionnés seront contactés par courrier électronique. Veuillez ne pas contacter l’ADEA ou les membres du personnel pour vous renseigner sur l’état d’avancement de votre acte de candidature.

 


Le consultant sera engagé pour une période de 12 mois. Le renouvellement du contrat dépendra de la satisfaction au vu de la performance et des résultats.

Lieu d’affectation : Abidjan, Côte d’Ivoire